NASA

Aux USA, l’activité spatiale est contrôlée par la National Aeronautics and Space Administration plus connue sous l’acronyme NASA. Elle est constituée d’une organisation centrale et de diverses entités administratives qui gère le financement et les priorités de l’agence. S’y rattachent divers centres qui conçoivent ou testent des équipements ainsi que des centres spatiaux destinés au lancement de fusées. A cela s’ajoutent d’innombrables comités scientifiques qui étudient et proposent des recherches au comité de sélection des missions qui leur attribue les budgets.

 JPL

Le Jet propulsion laboratory (JPL) est un des centres de la Nasa spécialisé dans la production et l’exploitation de sondes. Il est situé à Pasadena en Californie au nord de los Angeles. Il a de forts liens avec l’université de technologie de Californie (caltech). Il n’est pas impliqué dans les missions habitées ni dans les lanceurs, mais a une expertise dans l’exploration planétaire. Il est à l’origine de tous les rovers ou atterrisseurs ayant fonctionné à la surface de Mars et de sondes ayant survolé les 8 planètes de notre système.  Pour ces missions, le JPL gère le réseau de communication interplanétaire Deep space network (DSN) qui est mis à profit pour les missions du monde entier.

source

ARC

L’Ames research center (ARC) est un centre de situé à Montain View au sud de la baie de San Francisco en Californie. A l’origine dédié à la recherche aéronautique, ce centre a acquis une expérience dans le spatial. Il possède désormais un grand nombre de moyens de tests comme des souffleries haute et basse température, un simulateur d’atmosphère martien et des canons simulant les impacts de météorites. Sa position au cœur de la silicon valley lui permet d’être au point sur l’informatique embarquée des sondes et des superordinateurs. Dans le domaine de l’exploration, ce centre est grandement impliqué dans le programme d’étude du système solaire Pioneer.